SIICLHA 2021

Parents en situation de handicap
Vendredi 26 et samedi 27 novembre 2021

Université Lyon 2, 5 avenue Pierre Mendès-France, BRON
SUR PLACE ET EN VISIOCONFÉRENCE

Être parent n’est pas un long fleuve tranquille, et l’est encore moins lorsque la parentalité advient à contre-courant des normes sociales et culturelles. Alors que la sexualité des personnes en situation de handicap est aujourd’hui de plus en plus rendue possible, la question de leurs parentalités reste encore largement impensée. Souvent, les craintes autour de la vie sexuelle des personnes en situation de handicap concernent la peur de la procréation.

Les parents en situation de handicap sont confrontés aux fantasmes de leur entourage, des institutions qui les accueillent et de l’environnement social. Enfants ils n’ont pas toujours été rêvés comme parents. Comment se vivre parent dans des conditions qui n’y engagent pas, voire même lorsque cela suscite des résistances et de la violence potentielle dans les liens ? 

Pourtant, l’ONU demande aux États depuis 1994 de favoriser l'accès à des services de soutien adaptés, accessibles qui puissent aider les personnes en situation de handicap dans leurs projets, tout en luttant contre la stigmatisation dont elles pourraient faire l'objet. En France, les politiques de cohésion sociale, de droit de la famille et de droit des personnes en situation de handicap font d’ailleurs de ces questions une priorité pour les prochaines années. Dès lors comment penser et aménager un accompagnement pour que la parentalité ne devienne pas elle-même « handicapée », mais possible et vécue comme désirable ? Seront aussi évoquées la créativité, les ressources dont les parents se saisissent pour vivre le mieux possible cette expérience.

Il sera ainsi question dans ces journées des désirs de parentalité et des aléas dans l’exercice de la parentalité et dans le processus de transmission psychique quand on est parent et en situation de handicap. Nous réfléchirons à l’accompagnement à la parentalité dans tous types de handicap, dans différentes cultures et époques. Toute la trame des générations, du grand-parent jusqu’à l’enfant à naître, sera prise en compte, car l'expérience de la parentalité impacte la génération précédente comme la suivante. Nous aborderons la manière dont le désir peut oser s’exprimer, de la contraception et de la façon dont elle est proposée et discutée avec les personnes. Une place sera donnée aux parents en situation de handicap, premiers concernés par ces questions.  

Ces journées seront l’occasion d’aborder autrement la notion même de parentalité. En effet, une réflexion sur la parentalité des personnes en situation de handicap peut éclairer en retour les dimensions inédites, inattendues, créatives de toute parentalité, et conduire à changer de regard sur le processus subjectif d’être parent. Comme dans tous les SIICHLA des chercheurs, des doctorants de disciplines différentes, des personnes concernées feront avancer les théories, les pratiques sur cette question. 

Comité d’organisation : M. Araneda, MCF (CRPMS) Université Paris Diderot ; A. Boissel, MCF (CRFDP) Université Rouen Normandie ; A. Ciccone, professeur (CRPPC) Université Lyon 2 ; M. Gargiulo, professeur (PCPP) Université René Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; T. Guenoun MCF (CRPPC), Université Lyon 2. S. Korff-Sausse, MCF (CRPMS) Université Paris Diderot ; S. Missonnier, professeur (PCPP) Université René Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; R. Salbreux, pédopsychiatre (ANECAMSP) Paris ; B. Smaniotto, pMCF (CRPPC), Université Lyon 2. R. Scelles, professeur (CLIPSYD) Université Paris-Nanterre ;

Renseignements : Siiclha2021@confluences-colloque.com

Programme des Jeudis du SiiCLHA voir l'onglet :

"Autres activités sur le handicap".